Timetable

  • 2017: establishment of the steering group and project consortium, collection of expert inputs, definition of the working method, state of the art, summary of practices, problem formulation, methodology of international studies, preliminary studies

  • 2018roll-out of international studies withinthe international researchhub, discussion and design workshops, lectures, audiovisual surveys on examples of practices, publications, calls for projects, identification of demonstrators (specifications, feasibility)

  • 2019: implementation of a service or vehicle prototype in an area, dissemination, communication

The IVM way


Gradually constructing the project through a variety of intermediate deliverables, and using cultural and artistic practices as elements of enquiry and experiment that feed into the scientific and academic aspects of the project.

A multidisciplinary approach


The changes currently underway challenge traditional disciplinary divisions. That is why mobile activities and services will be explored in all their dimensions: cultural, spatial, cognitive, social, economic, marketing, historical, architectural, urban, scientific, geographical, political... The shifting interplay of actors will also be considered, from the perspective of the sociology of innovation and the history of transportation and technologies.
Special attention will be paid to the design –mobile objects and urban furniture –of these hyperspaces.

Project-based demonstration


On the basis of what is already emerging, a project approach will be employed to embody and demonstrate what might be an offbeat, oblique effect of innovation in public space, on the principle that the practices of today can tell us about tomorrow.

French / Français

The program

 

The international dimension

 

  • Exploring activities in local situations, from the richest to the poorest, the most connected to the most isolated, in Latin America, in Africa, in Europe, or in China.

  • Revealing, through comparative monographs, the differences or inequalities between territories, as well as the multiplicity of practices.

 

Calendrier

 

  • 2017 mise en place du groupe de pilotage et du consortium du projet, recueil du point de vue d’experts, définition de la méthode de travail, état de l’art, état des pratiques, formulation de la problématique, méthodologie des études internationales, premières études

  • 2018 déploiement des études au sein du hub de recherche international, ateliers d’échanges et de création, conférences, enquêtes audiovisuelles sur des cas d’usages, publications, appels à projets, identification de démonstrateurs (cahier des charges, faisabilité)

  • 2019mise en oeuvre d’un prototype de service ou de véhicule sur un territoire, diffusion, communication

À la manière de l’IVM


Construire progressivement le projet par des livrables intermédiaires de natures variées, et s’appuyer sur des pratiques culturelles et artistiques comme des éléments d’enquête et d’expérimentation qui viennent nourrir la réflexion scientifique et académique du projet.

Une approche multidisciplinaire

Les mutations en cours interrogent les segmentations traditionnelles. C’est pourquoi les activités et services mobiles seront explorées dans leurs dimensions culturelle, spatiale, cognitive, sociale, économique, marketing, historique, architecturale, urbaine, scientifique, géographique, politique… Seront également considérés les jeux d’acteurs en transformation, en lien avec la sociologie de l’innovation et l’histoire des transports et des techniques.
Une attention particulière sera portée au design -objets mobiles et mobilier urbain –de ces hyperlieux.

Démonstration par le projet

À partir de ce qui déjà émerge, incarner et démontrer, selon une logique projet, ce qui pourrait être un effet décalé, détourné de l’innovation dans l’espace public, partant du principe que les pratiques d’aujourd’hui peuvent nous raconter demain.

Le programme

 

La dimension internationale

 

  • Considérer des activités dans des situations locales, de la plus riche à la plus pauvre, de la plus connectée à la plus isolée, en Amérique Latine, en Afrique, en Europe, ou en Chine.

  • Révéler, par des monographies comparatives, les différences voire les inégalités selon les territoires, ainsi que la pluralité des pratiques.

 A project by