Nouveaux hyperlieux mobiles & logistique

March 28, 2019

The new mobile logistics hyperplaces

 

The term logistics covers both transportation activities and much more sedentary operations such as lifting, storage, packing, and warehouse-based order preparation. However, the boundaries have become blurred and innovation in logistics has sharpened. We are seeing the emergence of mobile warehouses, where logistics activities take place while goods are on the move. In 2014, the firm Vert Chez Vous had the idea of preparing cargo-bike rounds on a river barge moving through the center of Paris. Today, the method is being tested with self-driving trucks, where an on-board picker will prepare packages for delivery, including deliveries by drone.

At the same time, the sharing economy is creating opportunities individuals to transport and deliver items as part of their personal mobility patterns. With the DHL MyWays app, for example, people living in Stockholm have been able to “augment” their car journeys with multiple parcel deliveries. The “Fill up my luggage” service does the same thing for plane rides.

Logistics real estate itself is changing fast: networks of urban logistics “micro-hubs” that encourage delivery on foot, by bicycle, or by robot; temporary warehousing; conversion of old industrial buildings into “logistics hotels” with multiple floors and functions (including rooftop urban farming) … In these ways too, connected logistics hyperplaces are adopting new forms in the world’s big cities.

 

Les nouveaux hyperlieux mobiles de la logistique 


La logistique, ce sont à la fois des activités de déplacement des marchandises et des opérations beaucoup plus sédentaires de manutention, de stockage, d’emballage, de préparation de commandes dans les entrepôts. Mais les frontières se brouillent et l’innovation logistique s’affute. On voit apparaître des entrepôts mobiles, où des activités logistiques s’effectuent pendant une mobilité des marchandises. La société Vert Chez Vous avait imaginé en 2014 la préparation de tournées de vélos-cargo pendant le déplacement d’une barge fluviale en plein Paris. Aujourd’hui la formule est testée pendant le trajet de camions autonomes, avec un livreur embarqué qui préparera les expéditions, dont celles faites par des drones de livraison.

En parallèle, l’économie collaborative pousse les particuliers à faire du transport et de la livraison pendant leurs trajets personnels. L’application DHL MyWays permettait ainsi aux habitants de Stockholm d’avoir une mobilité automobile « augmentée » de plusieurs colis à livrer. Le service « Fill up my luggage » permet la même chose pour les trajets en avion.

L’immobilier de la logistique lui-même est en pleine transformation : des réseaux de « micro-hubs » logistiques en ville pour favoriser la livraison à pied, à vélo ou en robot terrestre ; de l’entreposage temporaire ; la reconversion d’anciens bâtiments industriels en « hôtels logistiques » à étages et aux usages multiples (avec ferme urbaine sur le toit…) C’est aussi sous cet angle aussi que les hyperlieux connectés de la logistique sont en train de se reconfigurer dans les grandes villes.

 

Please reload

Categories
Please reload

Tags
Please reload

 A project by