Du « chez soi » aux hyperlieux mobiles

April 4, 2019

From “the home” to mobile hyperplaces

 

As part of its strategic plan for 2020, the La Poste Group is seeking to conquer the most lucrative markets through two key growth sectors, e-commerce and the “Silver Economy”. La Poste needs to respond to the new modes of consumption and continue to develop social ties.

For us, the “Mobile Hyperplaces” project is a way to understand the changes going on in society, the new modes of consumption and the added value that on-the-move or mobile activities can generate.

In our logistics processes, it is the goods that travel to the customer. “Home delivery” is something that people really want, but on the other hand the nature of “home” can correspond to different places, depending on the day and on individual mobility patterns. It is these temporary or mobile places that we need to be able to identify throughout the day.

In this respect, the study of “mobile hyperplaces” should help us to identify the convergences between the nature of the services that people expecting these places and the associated mobile solutions that will help to drive neighborhood dynamics throughout the day

Finally, thanks to the strong public trust it has earned, La Poste can be useful to everyone in helping to make digital technologies socially acceptable. We devise these technologies to make people’s lives simpler. Applied to autonomous vehicles, knowing about these “hyperplaces” could help us to adapt our delivery routes and to facilitate the provision of local services.

 

 

Du « chez soi » aux hyperlieux mobiles

 

Dans le cadre du plan stratégique 2020, Le Groupe La Poste ambitionne de conquérir les marchés les plus porteurs à travers deux vagues de croissance que sont l'e-commerce et la « Silver Economy ». La Poste doit répondre aux nouveaux modes de consommation et continuer à développer le lien social.

Le projet « Hyperlieux Mobiles » nous permet de bien comprendre les évolutions de la société, les nouveaux modes de consommation et la valeur ajoutée que peuvent générer des activités en mouvement ou mobiles.

Dans nos process logistiques, c’est la marchandise qui va vers le client. La livraison « chez soi » est une demande majeure de la population, en revanche la nature du « chez soi » peut correspondre à différents lieux en fonction de la journée et de la mobilité de chacun. Ce sont ces lieux temporaires ou mobiles que nous avons besoin d’identifier tout au long de la journée.

À ce titre, l’étude des « hyperlieux mobiles » doit nous aider à identifier les convergences entre la nature des services attendus sur ces lieux et les solutions mobiles associées qui vont contribuer à dynamiser les quartiers tout au long de la journée.

Enfin, grâce à son capital confiance, La Poste peut être utile à tous dans l’acceptabilité sociale des technologies numériques. Nous imaginons ces technologies pour simplifier la vie de chacun. Appliqué au véhicule autonome, la connaissance de ces « hyperlieux » pourrait permettre d’adapter nos circuits de livraison et faciliter la réalisation des services de proximité.

Please reload

Categories
Please reload

Tags
Please reload

 A project by